CCAC Dialogue sur les politiques scientifiques - HFC

-
(Berlin)
Salle de conférence virtuelle

Le CCACLe groupe consultatif scientifique de tiendra son deuxième dialogue virtuel sur les politiques scientifiques le lundi 28 septembre 2020, sous le thème « Catalyser l'ambition d'atténuation à l'horizon 2030 - HFC ».

Cet événement réunira des scientifiques, des décideurs, des praticiens et des régulateurs pour examiner les potentiels de réduction des émissions de HFC et les façons dont l'atténuation des HFC peut être mise à profit pour conduire des actions ambitieuses cette décennie.

Les discussions porteront sur les opportunités et les obstacles à l'atténuation des émissions mondiales de HFC conformément à une trajectoire 1.5C d'ici 2030.

Il s'agit du deuxième dialogue organisé par le CCAC's Scientific Advisory Panel en 2020. Le premier dialogue, le 22 juin, portait sur les possibilités d'atténuation du méthane. 

Inscrivez-vous en utilisant le lien ci-dessous pour participer aux sessions de questions et réponses. Si vous ne prévoyez pas de participer, vous pouvez regarder une diffusion en direct de l'événement sur YouTube. Les documents de référence de l'événement se trouvent au bas de cette page.

 

Agenda

14h30 | Bienvenue et consignes

  • Helena Molin-Valdes, responsable du CCAC de l'OIC

14h35 | Session 1 - Équipement en cours d'utilisation et évitement du besoin de refroidissement : opportunités et défis

Cette session passera en revue les réalisations attendues en matière d'atténuation grâce à l'Amendement de Kigali, par rapport à l'atténuation attendue dans des scénarios cohérents de 1.5 °C dans le cadre de l'Accord de Paris. Il évaluera également les mesures d'atténuation et les avantages potentiels supplémentaires qui pourraient être obtenus au-delà du niveau actuel d'ambition de KA et discutera des opportunités pour le CCAC pour soutenir une plus grande ambition.

  • Durwood Zaelke, Institut pour la gouvernance et le développement durable (modérateur)
  • Pallav Purohit, chercheur, Institut international d'analyse des systèmes appliqués (IIASA)
  • Ingénieur Idris Abdullahi, directeur adjoint et responsable national de l'ozone, ministère fédéral de l'environnement, Nigeria
  • Helen Walter-Terrinoni, vice-présidente des affaires réglementaires, AHRI

  • Clarisse Durand, Conseillère politique, Ministère de la transition écologique, France
  • Philippe Chemouny, gestionnaire, Protocole de Montréal, Environnement et Changement climatique Canada
  • Ajiniyaz Reimov, Analyste de programme et de recherche, Unité du Protocole de Montréal, PNUD
  • Omar Abdelaziz, professeur adjoint, Université américaine du Caire, Égypte

15h35 | Session 2 – Gestion du cycle de vie (fin de vie du réfrigérant)

Cette session mettra l'accent sur l'état actuel de la gestion des fluides frigorigènes en fin de vie, les possibilités d'atténuation à l'horizon 2030 et la manière dont CCAC peut soutenir une plus grande ambition à l'horizon 2030. Cette session est co-organisée avec le ministère de l'Environnement du Japon, qui a lancé l'Initiative sur la gestion du cycle de vie des fluorocarbures (IFL) lors de la COP25 en 2019.

  • Bassam Elassaad, membre expert principal, Groupe d'évaluation technologique et économique du Protocole de Montréal (TEAP) (modérateur)
  • Dr Noboru Kagawa, Académie de la défense nationale du Japon
  • Mme Asako Toyozumi, Directrice, Bureau de la politique de contrôle des fluorocarbures, Ministère de l'environnement, Japon

  • Mme Ratinasari, Direction de l'inventaire et de la surveillance, de la notification et de la vérification des GES, Ministère de l'environnement et des forêts, Indonésie

  • Ole Kristian Kvissel, Conseiller principal, Section des sciences du climat, Agence norvégienne de l'environnement
  • Irène Papst, HEAT International
  • Asmau Jibril, Supervising Head, Mitigation Division, Federal Ministry of Environment, Nigeria
  • M. Tetsuji Okada, président, Association japonaise de l'industrie de la réfrigération et de la climatisation (JRAIA)

16h35 | Session 3 – Opportunités et défis transversaux

Cette session se concentrera sur les opportunités d'amélioration de l'atténuation des HFC à court terme grâce à une action transversale, par exemple en se concentrant sur les chaînes alimentaires du froid et en se concentrant sur les améliorations parallèles de l'efficacité énergétique.

  • Natalia Alekseeva, Chef d'équipe pour l'action nationale sur le changement climatique, FAO (modératrice)
  • AR Ravishankara, Université d'État du Colorado

  • Niurka Carvajal, Ministère de l'environnement et des ressources naturelles, République dominicaine

  • Zerin Osho, expert de projet, Alliance solaire internationale

  • Patrick Blake, Chargé de programme, PNUE

  • Kevin Fay, directeur exécutif, Alliance pour une politique atmosphérique responsable

CCAC LES SCIENTIFIQUES RÉPONDENT AUX QUESTIONS SUR LES HFC

Un Q&R avec CCAC Les scientifiques, AR Ravishankara et Pallav Purohit, alors qu'ils répondent aux questions sur les dernières avancées scientifiques en matière de HFC, leurs impacts et les possibilités d'atténuer les émissions et d'aider à mettre le monde sur une voie sûre vers 1.5 °C.


  1. Quelles sont les principales sources d'émissions de HFC dans le monde, et quelles sont les principales utilisations des HFC et de leurs moteurs aujourd'hui et à l'avenir ? 
  2. Quelle aurait été la contribution des émissions de HFC au changement climatique sans l'Amendement de Kigali de 2016 et quel degré d'atténuation devrait-il accomplir au cours des deux prochaines décennies ?
  3. Les HFC sont-ils toujours un problème maintenant que nous avons l'Amendement de Kigali ?
  4. Quelle est l'importance des émissions indirectes de CO2 provenant de la production d'énergie par rapport aux émissions directes de HFC provenant des équipements de réfrigération et de refroidissement ?
  5. Quelle quantité d'atténuation supplémentaire est possible en passant du scénario de Kigali à un scénario d'atténuation maximal techniquement réalisable, et quelles implications cela a-t-il pour le climat ?
  6. Quelles sont les implications pour l'atténuation des émissions de pollution atmosphérique en passant à une conformité totale avec la réduction progressive de Kigali parallèlement à l'application de technologies efficaces techniquement disponibles ?
  7. Où le HFC-23, qui est un sous-produit de la production de HCFC, s'intègre-t-il dans cette image plus large de la gestion des HFC ?
Tags
Polluants (SLCPs)
Régions

Ressources événementielles

Documents d'événement
2020
Possibilités d'atténuation constante des HFC à 1.5 °C
Télécharger