Refroidissement pour l'action climatique : les extraits sonores sympas de vos ministres

-
(Dubai)
Présentation partagée Étape 3, Zone B7
Dubai
Émirats arabes unis
Refroidissement

La COP28 est un moment critique pour agir en matière de refroidissement. Reconnaissant les avantages du refroidissement en matière d'adaptation et d'atténuation, la présidence de la COP28 des Émirats arabes unis a défendu un engagement mondial sur le refroidissement avec plus de 65 pays signataires à ce jour, qui vise à accroître l'ambition et la coopération internationale en matière de refroidissement à travers des objectifs collectifs de réduction des émissions, d'amélioration de l'efficacité énergétique et du climat. des approches conviviales en matière de refroidissement et accroître considérablement l’accès à un refroidissement durable. Le nouveau rapport du PNUE Global Cooling Watch lancé lors de la COP28 montre que les pays peuvent réduire les émissions liées au refroidissement de plus de 60 % tout en répondant aux besoins croissants en matière de refroidissement et en créant des avantages économiques significatifs grâce à une politique intégrée et accélérée. 
des actions sur le refroidissement passif, l’efficacité énergétique et la réduction progressive rapide des HFC.


Nous invitons un groupe sélectionné de représentants de pays au niveau des ministres et des hauts dirigeants, dirigeant dans un espace de refroidissement, à engager un dialogue et à fournir leurs « extraits sonores » sur la manière dont ils agissent sur ces trois fronts et mettent en œuvre le Protocole de Montréal/Kigali.
Amendement, Accord de Paris et Programme mondial 2030.

Point de l'ordre du jour 

Mot de bienvenue

Mme Pavni Mittal, MC et modératrice 

Allocution d'ouverture 

 Mme Inger Andersen, Directrice exécutive, Programme des Nations Unies pour l'environnement 

Discours-programme

SE Mariam Almheiri, Ministre du changement climatique et de l'environnement, Émirats arabes unis 

Table ronde et extraits sonores des ministres - Modéré par Mme Pavni Mittal 

• M. Adalberto Maluf, Secrétaire national pour l'environnement, l'air et la qualité de l'environnement du ministère de l'Environnement et du Changement climatique, Brésil 

• Son Excellence, M. Yutaka Matsuzawa, Vice-Ministre chargé des affaires environnementales mondiales, Japon 

• Son Excellence, M. Thoriq Ibrahim, Ministre du changement climatique, de l'environnement et de l'énergie, Maldives

• L'honorable M. Andrea Yatilman, Secrétaire du Département de l'environnement, du changement climatique et de la gestion des urgences, États fédérés de Micronésie 

• M. Rick Duke, Envoyé adjoint pour le climat, États-Unis d'Amérique 

• SAR le Prince Jaime de Bourbon de Parme, Envoyé pour le climat, Pays-Bas 

Allocution de clôture

Mme Pavni Mittal, MC et modératrice