Programme d'action de la feuille de route sur le méthane (M-RAP) - Atelier sur la feuille de route nationale

-
-
(Paris)
Siège de l'OMM
Genève
Suisse
Feuille de route

Cet atelier en personne M-RAP vise à présenter la méthodologie du programme d'action de la feuille de route sur le méthane (M-RAP) aux nouveaux GMP les participants et les pays entament le processus d’élaboration de leur plan d’action national sur le méthane. Il discutera également de la manière dont un tel processus peut soutenir l'inclusion du méthane dans les contributions déterminées au niveau national (NDC) pour 2035 et les prochains rapports biennaux sur la transparence (BTR).

 

Le méthane est le gaz à effet de serre lié aux activités humaines qui contribue au changement climatique mondial après le dioxyde de carbone. Le Global Methane Pledge (GMP) vise à réduire les émissions de méthane d'au moins 30 % d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2020. La clé pour atteindre cet objectif est d’établir des feuilles de route solides et concrètes décrivant les actions que les pays prendront pour réduire le méthane dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et des déchets et comment ils quantifieront l’impact de ces actions. 


La CCAC's Programme d'action Feuille de route méthane (M-RAP) fournit aux pays un soutien pour élaborer les feuilles de route/plans d’action nationaux nécessaires pour définir les mesures qui seront prises concernant le méthane. Dans le cadre du M-RAP, un ensemble d’éléments de base ont été développés qui décrivent les éléments clés d’une stratégie cohérente de réduction du méthane.


En 2024, les parties à l'Accord de Paris préparent leurs premiers rapports biennaux sur la transparence (BTR1) et leur premier rapport d'inventaire national (s'ils sont soumis sous forme de rapports autonomes), conformément au cadre de transparence renforcé (ETF) de l'Accord de Paris. Au cours de cet atelier, les pays recevront un soutien pratique pour leurs feuilles de route sur le méthane et découvriront des orientations et des ressources spécifiques pour aider les pays à se conformer au cadre de transparence renforcé des Accords de Paris. Les pays auront accès aux outils émergents pour quantifier les réductions d’émissions à l’aide d’observations atmosphériques. Ces outils et pratiques ont été développés par l'Organisation météorologique mondiale et ses partenaires et sont inclus dans l'amélioration de 2019 des rapports nationaux sur les émissions du GIEC. 


Grâce à l'assistance d'experts et aux échanges entre pairs, les pays apprendront comment le processus M-RAP et les outils scientifiques émergents peuvent faciliter et améliorer les rapports biennaux sur la transparence de l'Accord de Paris et le processus d'amélioration des CDN.

Lire le communiqué de presse de l'événement ici.

 

Ressources événementielles