Présentation des projections de méthane par pays

by CCAC secrétariat - 26 janvier 2023
Un nouvel outil pour aider les pays à atteindre Global Methane Pledge

Méthane est un puissant gaz à effet de serre émis par les activités humaines telles que les fuites des systèmes de gaz naturel et l'élevage du bétail, ainsi que par des sources naturelles telles que les zones humides. Il a une influence directe sur le climat, mais affecte également indirectement la santé humaine, les rendements des cultures et la qualité et la productivité de la végétation grâce à son rôle de précurseur important de la formation d'ozone troposphérique.

Le méthane est un polluant climatique à courte durée de vie, et bien que sa durée de vie de 12 ans dans l'atmosphère soit beaucoup plus courte que le dioxyde de carbone (CO2), il est beaucoup plus efficace pour piéger le rayonnement. Par unité de masse, l'impact du méthane sur le changement climatique sur 20 ans est 86 fois supérieur à celui du CO2 ; sur une période de 100 ans, c'est 28 fois plus grand. Mais cela signifie également que la réduction du méthane se traduit par des avantages rapides et massifs, tant pour les personnes que pour la planète.

Lors de la COP26 en novembre 2021, plus de 100 pays ont rejoint le Global Methane Pledge (GMP), s'engageant à réduire collectivement les émissions mondiales de méthane anthropique d'au moins 30 % d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2020. Atteindre cet objectif mettrait le monde sur la bonne voie pour limiter le réchauffement à 1.5 °C.

Les États-Unis et l'UE ont lancé le Global Methane Pledge à la COP26 à Glasgow. À ce jour, 150 pays ont adhéré à l'Engagement.

 

Le Climate and Clean Air Coalition (CCAC) est un exécutant principal de la Global Methane Pledge, et à ce titre, travaille avec les pays participants pour identifier les ressources nécessaires à l'atténuation du méthane. Le CCAC est prêt à rencontrer individuellement les pays pour discuter des priorités et des besoins et aider à développer les stratégies d'atténuation des émissions de méthane les plus efficaces pour atteindre les objectifs de l'Engagement.

Le CCAC est prêt à rencontrer individuellement les pays pour discuter des priorités et des besoins et aider à développer les stratégies d'atténuation des émissions de méthane les plus efficaces pour atteindre les objectifs du Global Methane Pledge.

Dans le cadre de son engagement à aider les pays à planifier et à réaliser l'Engagement, le CCAC a commencé à développer Projections nationales du méthane pour les pays. Il s'agit de briefings autonomes conçus comme des outils de communication et de plaidoyer, ainsi que des déclencheurs de discussion dans le contexte de la GMP. Ils sont conçus pour montrer l'ampleur des réductions potentielles et des objectifs hautement prioritaires dans chaque pays, et pour aider à orienter la prise de décision stratégique en GMP les partenaires. Les données utilisées pour les profils de pays sont tirées des données internationales utilisées dans le Évaluation mondiale du méthane 2021, et non des inventaires nationaux. Cela permet aux profils de pays d'être cohérents en interne et comparables entre les pays, les régions et les évaluations mondiales.

Les projections sont actuellement disponibles pour les pays et sur demande.

Plus de la moitié des émissions mondiales de méthane proviennent des activités humaines dans trois secteurs : les combustibles fossiles (35 % des émissions d'origine humaine), les déchets (20 %) et l'agriculture (40 %). A ce jour, le CCAC a publié trois exemples de projections par pays en utilisant des données de pays réels. L'exemple 1) montre un pays avec des émissions anthropiques de méthane provenant de plusieurs secteurs ; Exemple 2) montre un pays avec des émissions de méthane réparties entre le secteur des déchets et celui de l'agriculture ; et l'exemple 3) montre un pays dont les émissions de méthane sont principalement dues à l'agriculture. 

Tags