Road to Paris : les contributions de la Coalition à la COP21

par Kristine Smukste - 31 juillet, 2015
La France, qui assure la présidence de la COP21, a invité la CCAC pour soutenir le programme d'action.

Dans la perspective de la 21e Conférence des Parties sur le climat à la CCNUCC (COP-21) à Paris (décembre 2015), les pays se concentrent sur la finalisation d'un nouvel accord sur le climat par le biais de négociations. Ils soumettent des contributions prévues déterminées au niveau national (INDC) et font progresser leurs «ambitions pré-2020» et leurs actions. Ce dernier est guidé par le programme d'action Lima-Paris, qui vise à rassembler les dirigeants mondiaux, nationaux et locaux pour accélérer l'action climatique, et à poursuivre l'engagement avec le secteur privé et d'autres acteurs clés concernés. Il comprend également des efforts pour évaluer l'impact de l'action collaborative vers un objectif inférieur à 2 ° C et communiquer les avantages de l'action climatique pour la croissance économique et le développement durable. 

Le CCAC est bien placé pour contribuer à une action accrue qui contribuera à éclairer les pourparlers sur le climat tout au long de 2015. Pour concrétiser ce potentiel, le CCAC a identifié des opportunités de sensibilisation pour sensibiliser et diffuser les connaissances sur le potentiel d'atténuation du climat à court terme de la mise en œuvre d'actions visant à réduire les polluants climatiques à courte durée de vie (SLCPs). Le CCAC Le groupe des communications, travaillant en collaboration avec la France, le Pérou, la CCNUCC et le Bureau du SG des Nations Unies pour le climat, explorera les possibilités de sensibilisation en 2015 pour mettre en valeur les multiples avantages de la prise en compte SLCPs et veiller à ce que nos messages atteignent un public et des parties prenantes plus larges. L'objectif est d'intensifier l'action vers 2020 avec les pays critiques et les entités du secteur privé qui s'engagent à soutenir les actions visant à réduire SLCPs et poursuivre l'expansion du CCAC réseau de partenaires. Le plan de communication décrivant les étapes clés et les événements subsidiaires peut être téléchargé ici.

De plus, certains CCAC les pays partenaires ont déjà commencé à inclure, ou ont exprimé leur intention d'inclure, SLCP action dans leurs INDC, qui sont en cours de préparation par les parties à la CCNUCC conformément à l'accord de la COP19 et à l'Appel de Lima pour l'action climatique à la COP20. Le but est d'ajouter des actions climatiques à court terme en complément, et non de détourner l'attention du CO2 atténuation des émissions. Il n'y a pas de restrictions sur la portée des INDC qui empêcheraient l'inclusion de SLCPs comme le noir de carbone et l'ozone troposphérique. Les HFC et le méthane font déjà partie des gaz de la CCNUCC sur lesquels les pays peuvent faire rapport. Le CCAC Le Secrétariat a donc élaboré une note d'orientation destinée à fournir des orientations aux pays en identifiant des SLCP actions et mesures qui peuvent être incluses dans leurs INDC, et en offrant des informations supplémentaires concernant ces actions et mesures.

La France, qui assure la présidence de la COP21, a invité la CCAC pour soutenir le programme d'action. Dans ce contexte, la CCAC développe un programme d'engagement spécial pour les villes qui se concentrera sur l'amélioration de la santé urbaine, la gestion des déchets, le transport diesel lourd et d'autres secteurs. The Road to Paris offre de nombreuses opportunités pour accroître la visibilité de l'action à court terme sur SLCPs et de récolter plus largement les bénéfices pour le climat, la santé, la sécurité alimentaire et le développement durable.

ANNONCES DE L'AGENDA D'ACTION DE LIMA-PARIS