L'Institut de l'énergie et des ressources (TERI)

CCAC Partenaire depuis
2015

À Propos

L'Institut de l'énergie et des ressources (TERI) a été un Climate and Clean Air Coalition partenaire depuis 2015, travaillant pour soutenir les efforts visant à réduire les polluants climatiques à courte durée de vie en Inde.

TERI est un exécutant de l'Initiative municipale sur les déchets solides de la Coalition et fournit un renforcement des capacités aux villes de la Coalition. Réseau des villes indiennes. TERI a participé à CCAC financé des recherches sur la qualité de l'air, y compris sur le rapport, Respirer un air plus pur, qui présente des solutions susceptibles de réduire considérablement la pollution de l'air dans les villes indiennes.

TERI a joué un rôle important dans la défense et la formalisation du Programme national de l'air pur (NCAP), qui a été officiellement lancé en janvier 2019. Depuis lors, TERI a contribué à la préparation de plans nationaux et municipaux de gestion de la qualité de l'air en Inde.

Avec le soutien de Bloomberg Philanthropies, TERI aide le gouvernement indien à mener à bien différentes activités répertoriées dans le NCAP. TERI travaille avec les villes et les commissions nationales de contrôle de la pollution pour mener des études de répartition des sources et renforcer les plans d'action.

Lisez plus d'exemples de travail de TERI pour réduire les polluants climatiques à courte durée de vie ci-dessous.
  

Message de TERI pour le CCACConférence ministérielle sur le climat et la qualité de l'air 2021
Vidéo : Dr Vibha Dhawan, directrice générale de TERI (enregistrée en 2021) sur l'action pour le climat et l'air pur.
URL de la vidéo distante

En dehors du terrain

Qualité de l'air

  • TERI travaille avec la Surat Municipal Corporation et le Gujarat State Pollution Control Board pour mener des études sur la répartition des sources et renforcer le plan d'action pour la ville de Surat, et avec le Bihar State Pollution Control Board pour mener des études sur la répartition des sources et renforcer le plan d'action pour la ville de Patna.
  • Avec le soutien de Bloomberg Philanthropies, TERI travaille avec le CPCB et le MoEFCC de l'Inde pour développer les toutes premières estimations officielles des inventaires d'émissions de polluants atmosphériques en Inde. Le projet de rapport a été soumis et est actuellement en cours d'examen.
  • En 2020, dans le cadre d'un programme soutenu par la Direction suisse de la coopération au développement, TERI a lancé le Projet d'air pur (CAP Inde) et fournit une assistance technique au gouvernement central de l'Inde.
  • TERI travaille avec les gouvernements des États de l'Uttar Pradesh et du Maharashtra pour optimiser les réseaux de surveillance de la qualité de l'air, dériver les contributions des sources de PM et d'autres polluants pour quatre villes cibles (Lucknow, Kanpur, Pune et Nashik) et renforcer les plans d'action pour un air pur. Les activités comprennent des démonstrations pilotes de stratégies sectorielles sélectionnées à fort potentiel d'atténuation et de réplication, la personnalisation et le test de cadres MRV au niveau de l'État et de la ville, le renforcement des capacités techniques des parties prenantes en matière de mesure et de gestion de la qualité de l'air, et des campagnes de sensibilisation.
  • TERI travaille avec l'IEA pour évaluer les co-bénéfices des stratégies clés dans différents secteurs en termes de réduction des gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques.
  • En 2020, pour le CPCB, TERI a développé une modèle de prévision de la qualité de l'air et un modèle de cartographie spatiale pour la ville de Delhi, qui peut servir d'outil d'alerte précoce et de gestion des points chauds pour la gestion de la qualité de l'air.

Gravure à ciel ouvert

  • Avec le Kings College de Londres et l'Université de Leicester, et le soutien du UK Science and Technology Facilities Council (STFC) par le biais du Global Challenges Research Fund, TERI a mené selon une étude sur le rôle du brûlage agricole en Inde sur la pollution de l'air dans les plaines indo-gétiques. L'étude a conclu que le décalage temporel des schémas de culture causé par l'adoption de la politique des eaux souterraines en 2009 n'était pas le principal facteur responsable de la détérioration de la qualité de l'air et que c'est plutôt la croissance des volumes de résidus agricoles et les facteurs météorologiques qui ont eu le plus d'influence.

HFC
 

  • TERI aide le ministère indien de l'environnement, des forêts et du changement climatique (MoEFCC) à préparer le Plan d'action pour le refroidissement en Inde (ICAP) et est membre des comités de mise en œuvre établis par le MoEFCC pour divers thèmes du plan.
  • TERI a initié la coalition de la société civile, FEUILLE. Cette coalition vise à faciliter la mise en œuvre de l'ICAP en fournissant l'analyse sous-jacente dans divers aspects du refroidissement et en promouvant les appareils à haut rendement énergétique, les réfrigérants à faible GWP et les codes du bâtiment qui réduisent la demande de refroidissement. 
  • En 2020, TERI a publié une note d'orientation sur Accélérer l'adoption de climatiseurs écoénergétiques en Inde.

Adresse

Institut de l'énergie et des ressources (TERI) Bloc Darbari Seth, complexe IHC, route Lodhi
New Delhi - 110 003, Inde
Site Web