SLCP plan d'action

Plan National de Réduction des Polluants Atmosphériques et des Polluants Climatiques à Vie Courte

Canton
Togo
Année
2020 - 2040

Description

Le Plan national de réduction de la pollution atmosphérique et des polluants climatiques à courte durée de vie (SLCPs) vise à atteindre trois objectifs, i) quantifier pour la première fois les principales sources de polluants atmosphériques et SLCPs, ii) quantifier les avantages de la pollution de l'air résultant de la mise en œuvre des engagements du Togo en matière de changement climatique, et iii) identifier des actions supplémentaires qui pourraient encore améliorer la qualité de l'air. Le processus pour atteindre ces objectifs a impliqué un engagement substantiel des parties prenantes au sein du gouvernement et de la société civile au Togo.

Le plan montre, pour la première fois, les principales sources des principaux polluants atmosphériques qui ont un impact sur la santé humaine, comme les particules fines (PM2.5) et les oxydes d'azote (NOx). Il s'agit notamment de la cuisson résidentielle à la biomasse, de la production de charbon de bois et des transports, qui sont également des sources majeures de gaz à effet de serre.

Le plan a également identifié des sources de polluants climatiques à courte durée de vie (SLCPs)—un groupe de polluants, y compris le carbone noir, le méthane, l'ozone troposphérique et les hydrofluorocarbures (HFC)—qui contribuent à la pollution dangereuse de l'air et réchauffent également l'atmosphère. Les principales sources comprenaient également la cuisine résidentielle, ainsi que l'agriculture.

Dans le cadre de son analyse, le plan montre que la mise en œuvre complète de la contribution déterminée au niveau national du Togo apporterait des avantages substantiels en matière de pollution de l'air local. En respectant son engagement climatique, le Togo réduirait les émissions de carbone noir de 34 % en 2030 par rapport à un scénario de référence, et les émissions de PM2.5 de 37 %.

Les mesures

La mise en œuvre complète des 14 mesures d'atténuation incluses dans le plan et énumérées ci-dessous réduirait, d'ici 2030, les émissions de PM2.5 et de carbone noir d'environ 45 %, par rapport à un scénario de référence, et améliorerait la santé de nombreux citoyens.

Ce sont:

  1. Accroître l'adoption des foyers au gaz, en particulier dans les zones urbaines.
  2. Accroître l'adoption de poêles améliorés à bois, à charbon de bois et à GPL.
  3. Pour favoriser un éclairage efficace
  4. Réduire de 20 % la consommation de carburant dans le secteur du transport routier.
  5. Adopter des normes d'émission pour les véhicules et les motos (Euro I, II, III et IV).
  6. Promouvoir les énergies renouvelables.
  7. Améliorer les techniques de carbonisation. 
  8. Recycler les déchets agricoles.
  9. Réduire la combustion des déchets agricoles.
  10. Pour réduire les feux de brousse.
  11. Pour gérer efficacement les déchets municipaux.
  12. Promouvoir la revégétalisation privée, communautaire et étatique.
  13. Assurer le développement durable des forêts
  14. Pour protéger les forêts.

Type de politique

SLCP plan d'action

Juridiction/Portée

Nationales

Dernière mise à jour

Partenaires liés