Afrique - Mettre en œuvre des technologies d'agroécologie et d'économie circulaire pour réduire SLCPs issus de la production de maïs et de riz

Ce projet a été approuvé dans le cadre de la CCACde 2022 pour une action transformatrice dans le secteur agricole. 

L'adoption des technologies d'agroécologie et d'économie circulaire par les agriculteurs est un outil crucial pour réduire les émissions de méthane et de carbone noir provenant de la culture du maïs et du riz en Afrique. En Afrique subsaharienne, le paysage agricole traite souvent du système alimentaire et des services écosystémiques de manière fragmentée, et de nombreux scientifiques et praticiens agricoles de la région ignorent les solutions d'agroécologie et d'économie circulaire. 

Sans intervention, l'agriculture et les ressources naturelles de l'Afrique risquent une perte de biodiversité, un travail intensif du sol, une augmentation du brûlage à ciel ouvert après la récolte, une augmentation des inondations des rizières, une augmentation des émissions de carbone noir et de méthane, des troubles respiratoires et, finalement, une réduction de la productivité des écosystèmes. 

Référence du projet : [AGR-22-004] Afrique - Mettre en œuvre des technologies agroécologiques pour réduire SLCPs issus de la production de maïs et de riz

Ce que nous faisons

Ce projet développera et mettra en œuvre la technologie et les innovations nécessaires, les capacités, le renforcement institutionnel et l'engagement des médias pour favoriser l'adoption de solutions d'agroécologie et d'économie circulaire. 

Ce projet travaillera en étroite collaboration avec des institutions publiques et privées principalement au Ghana pour développer un parc technologique et une plateforme interactive en ligne pour l'apprentissage continu sur l'agroécologie et l'économie circulaire. Il collaborera avec des institutions du secteur privé et des exploitations agricoles en dehors du Ghana pour tester et valider des technologies innovantes et renforcer les capacités de SLCP réductions de l'agriculture. 

En collaboration avec les ministères, les partenaires de développement, les partenaires du secteur privé et les IFI, il élaborera des plans stratégiques pour la cohérence horizontale des politiques d'atténuation SLCPs grâce à l'agroécologie et à l'économie circulaire d'ici juin 2025. Il mobilisera également les réseaux nationaux de médias et les établissements d'enseignement public pour sensibiliser à l'importance de SLCP réductions de l'agriculture. 

 

Tags
Régions
Polluants (SLCPs)