Démonstration d'alternatives sans HFC au HCFC-22 dans les installations de vente au détail dans les pays où les températures ambiantes sont élevées

Le supermarché militaire Al Salam à Amman, en Jordanie, est devenu le premier de la région à tester un système de réfrigération avancé qui utilise du dioxyde de carbone (CO2) comme réfrigérant. L'essai fait partie d'un projet visant à tester des alternatives aux hydrofluorocarbures (HFC) à potentiel de réchauffement global élevé, qui peuvent être des centaines à des milliers de fois plus puissants que le dioxyde de carbone pour réchauffer notre atmosphère. Les nouveaux systèmes sont également beaucoup plus économes en énergie que les réfrigérateurs qu'ils remplacent.

Le projet vise à démontrer la faisabilité d'une technologie sans hydrofluorocarbures dans des environnements à température ambiante élevée, dans le cadre de l'engagement mondial d'élimination progressive des hydrochlorofluorocarbures (HCFC) dans le cadre du protocole de Montréal. Il est mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) avec le soutien du Ministère de l'environnement de la Jordanie, et est financé par le Climate and Clean Air Coalition (CCAC).

En savoir plus sur la mise en œuvre du projet ici

Tags