Développement de l'évaluation intégrée de l'Afrique sur la pollution de l'air et le changement climatique

Dans le 2019 Climate and Clean Air Coalition a lancé son évaluation scientifique sur le climat et l'air pur pour l'Afrique qui vise à :

  • Déterminer comment le développement en Afrique peut se poursuivre tout en limitant la pollution de l'air et son impact négatif sur la santé, l'agriculture et l'environnement, et
  •  Comprendre le potentiel d'atténuation du changement climatique à court terme et ses implications pour l'adaptation au changement climatique en Afrique.

Il s'agira de la troisième évaluation intégrée de la pollution de l'air et du climat par la Coalition, qui s'appuiera sur l'expérience de la production d'évaluations en Amérique latine et les Caraïbes et Asie-Pacifique.

Objectifs

Grâce à l'évaluation de l'Afrique, la Coalition développera une évaluation intégrée scientifiquement solide et pertinente pour les politiques avec les parties prenantes africaines de 2019 à 2021. Les résultats de l'évaluation fourniront un cadre pour les actions nationales et locales et soutiendront la coopération régionale sur les mesures visant à réduire -impacts à long terme sur le réchauffement et la pollution de l'air.

Cette évaluation est particulièrement importante pour la région, car les émissions de polluants climatiques à courte durée de vie (SLCPs) sont relativement élevés en raison de la dépendance à l'égard des combustibles solides pour la cuisson, la plus grande source contrôlable d'émissions de carbone noir, et de la décharge à ciel ouvert des déchets, une source majeure d'émissions de méthane.

Ce travail conduira à un ensemble de solutions sur mesure pour le climat et l'air pur pour la région qui se rattache efficacement aux Objectifs de développement durable (ODD), à l'Agenda 2063 de l'Union africaine et aux actions climatiques prioritaires au niveau national. Le processus d'évaluation intégré rassemble des experts techniques de toute la région pour discuter des solutions possibles, en tenant compte des données, de l'expérience et des priorités de développement local. L'évaluation a besoin d'une adhésion et d'un soutien politiques pour réussir.


S'engager

Nous cherchons à impliquer de nombreuses parties prenantes différentes tout au long de l'élaboration et de la mise en œuvre de cette évaluation. Cela comprendra les gouvernements nationaux en Afrique, les institutions universitaires en Afrique et dans le monde, les organisations intergouvernementales internationales, les ONG et les blocs économiques régionaux. Toute personne intéressée à contribuer ou à en savoir plus sur l'évaluation africaine est encouragée à contacter l'une des institutions de coordination :
  

  • Alice A. Kaudia : Coordination du réseau d'évaluation
    Courriel : secrétaire [à] ccacoalition.org
  • Kevin Hicks, Andriannah Mbandi et Philip Osano : coordination de l'évaluation, Institut de l'environnement de Stockholm
    Courriel : Kevin.hicks [à] sei.org, aderiana.mbandi [à] sei.org
  • Valentin Foltescu : CCAC Initiative d'évaluation
    Courriel : valentin.foltescu [à] un.org