Ouganda - Soutenir les processus nationaux de planification SLCP atténuation et fournir la feuille de route nationale sur le méthane

Raisonnement

En Ouganda, on estime que l’exposition à la pollution atmosphérique entraîne 31,600 90 décès prématurés par an. Cela est dû en grande partie à la pollution de l’air domestique, puisque plus de XNUMX % de la population cuisine avec de la biomasse. Le transport est une autre source d’émissions majeure, car l’Ouganda n’a pas de normes strictement appliquées sur les émissions des véhicules. Les déchets et l’agriculture sont les autres principales sources d’émissions de méthane du pays. 

L'Ouganda a rejoint le CCAC en 2021, et a reçu quelques formations sur SLCPs à travers un atelier LEAP de décembre 2021 axé sur SLCPs. Cependant, les capacités de l'Autorité nationale de gestion de l'environnement et du ministère de l'Eau et de l'Environnement sont limitées en termes de personnel, de données et d'outils pour pouvoir évaluer l'ampleur des dégâts. SLCP émissions provenant des principaux secteurs sources, et identifier et évaluer les options d’atténuation. 

En conséquence, ce projet vise à répondre spécifiquement à cette contrainte dans le secteur ougandais. SLCP planification en i) recrutant des experts nationaux qui seraient responsables du renforcement des capacités au sein de la NEMA et du ministère de l'Eau et de l'Environnement, et ii) en fournissant une formation technique intensive au personnel du ministère de l'Eau et de l'Environnement, d'autres ministères sectoriels et d'autres groupes pertinents pour SLCP la planification, le ciblage de la collecte de données et l’évaluation des mesures d’atténuation dans les principaux secteurs émetteurs.

Ce projet fera avancer les travaux précédemment financés par le CCAC  finaliser la « Phase 1 » du processus de planification nationale pour les polluants climatiques à courte durée de vie (SLCP) atténuation, permettant au ministère ougandais de l'Eau et de l'Environnement d'inclure SLCP d'atténuation dans son plan de mise en œuvre de la CDN.

Objectifs

Le projet vise à: 

  • Élaborer une feuille de route sur le méthane qui puisse être approuvée par le gouvernement ougandais.
  • Permettre au gouvernement ougandais d’intégrer SLCPs dans leur plan de mise en œuvre de la CDN et les processus d'élaboration de l'inventaire des émissions de GES.
  • Doter le gouvernement ougandais d’estimations améliorées des émissions de méthane des secteurs clés pour appliquer la méthodologie de niveau 2 du GIEC.
     
Activités

Pour atteindre ces objectifs, le projet : 

  • Former à un National SLCP Unité qui comprend le renforcement des capacités pour : 
    • L'intégration des SLCPs dans le plan de mise en œuvre de la CDN
    • L'intégration des SLCPs dans les processus d'élaboration des inventaires des émissions de gaz à effet de serre
    • Préparation d'un SLCP analyse
    • Mobilisation de ressources pour les mesures d’atténuation
  • Organiser des ateliers pour améliorer les estimations des émissions de méthane provenant des principales sources, notamment le pétrole et le gaz, l'agriculture et les déchets, en collectant des données pour améliorer les estimations des émissions de méthane et en appliquant la méthodologie de niveau 2 du GIEC pour l'Ouganda.
  • Produire un rapport d'évaluation qui expose le potentiel d'atténuation des mesures prioritaires d'atténuation du méthane dans le pétrole et le gaz, l'agriculture (y compris le captage, le stockage et l'utilisation du carbone dans le sol - CCSU) et les déchets en Ouganda, en tenant compte des mesures déjà incluses dans les CDN.
  • Élaborer une feuille de route sur le méthane qui suit une méthodologie convenue avec le CCAC Secrétariat et est aligné sur le SLCP plan et CDN.
     

Référence du projet : Ouganda - Soutenir les processus de planification nationale pour SLCP atténuation et livrer la feuille de route nationale sur le méthane [UG-22-001]

Tags
Régions
Polluants (SLCPs)