Zimbabwe – Développement de l'inventaire du carbone noir

Année
2018
Financement
CCAC Financé
Partenaires de mise en œuvre

Malgré sa faible contribution aux émissions mondiales, le Zimbabwe prend des mesures ambitieuses pour relever simultanément les défis du changement climatique et de la pollution de l'air compte tenu de ses impératifs de développement. Le ministère de l'Environnement, du Climat, du Tourisme et de l'Industrie hôtelière travaille avec l'Initiative de soutien à la planification nationale (SNAP) de la Coalition pour développer un inventaire intégré des émissions de gaz à effet de serre, de polluants climatiques à courte durée de vie et de polluants atmosphériques afin d'améliorer sa capacité à comprendre les problèmes liés à SLCP atténuation.

Ce travail est complété par un projet financé sous l'égide du NDC Partnership Paquet d'amélioration de l'action pour le climat. Dans le cadre de ce projet, les responsables de la mise en œuvre de l'initiative SNAP soutiendront l'élaboration d'une analyse de l'atténuation des gaz à effet de serre pour l'élaboration de la contribution déterminée nationalement déterminée (NDC) du Zimbabwe qui tiendra également compte des polluants climatiques à courte durée de vie et des avantages pour la qualité de l'air. 

Objectifs

Notre initiative SNAP fournit une assistance technique au ministère de l'Environnement du Zimbabwe dans le but de développer une analyse intégrée des polluants atmosphériques, des gaz à effet de serre et des polluants climatiques à courte durée de vie. 


Ce que nous faisons

Phase I - Soutien à l'inventaire du carbone noir - En cours  

En 2018, le ministère des Ressources en eau, du Développement et du Climat du Zimbabwe a exprimé son intérêt à travailler avec l'Initiative de soutien à la planification nationale (SNAP) de la Coalition pour développer un inventaire intégré des émissions de gaz à effet de serre, de polluants climatiques à courte durée de vie et de polluants atmosphériques. Pour commencer ce processus, une équipe nationale de personnel des ministères sectoriels concernés a été constituée pour identifier les politiques et programmes en cours et potentiels liés à l'atténuation et pour faciliter la collecte de données. L'Institut de l'environnement de Stockholm (SEI) a fourni un soutien technique pour développer l'inventaire en utilisant le Modèle LEAP-IBC par le biais d'ateliers régionaux et de discussions en ligne. Afin d'assurer une planification intégrée de la pollution de l'air et du climat, les données et l'analyse utilisées étaient conformes à la contribution déterminée au niveau national (NDC) du Zimbabwe de 2015 et aux rapports d'inventaire des gaz à effet de serre.  

Un soutien supplémentaire est prévu sous l'égide et avec le financement du NDC Partnership Climate Action Enhancement Package (CAEP). Avec le soutien technique de l'Institut de l'environnement de Stockholm, une équipe nationale élaborera un modèle national mis au point pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre et SLCP potentiel d'émissions et d'atténuation et un rapport présentant les résultats de l'analyse. L'objectif est d'accroître la capacité des institutions nationales à continuer à développer et à mettre à jour ce modèle pour une utilisation dans les évaluations ultérieures et à suivre les progrès.   


Pourquoi nous faisons ce travail

Le Zimbabwe, pays d'Afrique australe, est de plus en plus vulnérable aux effets du changement climatique, notamment la hausse des températures, la modification des régimes de précipitations et les phénomènes météorologiques extrêmes. Dans le même temps, les niveaux de pollution de l'air qui dépassent les directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) restent une menace pour la santé d'une population de plus de 14 millions de personnes, en particulier dans les centres urbains tels que Harare et Bulawayo. Ces menaces comprennent les problèmes respiratoires, les maladies chroniques et la mortalité prématurée, et sont principalement causées par les émissions de secteurs tels que l'énergie domestique, les déchets, l'agriculture et l'utilisation des terres.  


Mises à jour du projet