Rapports, études de cas et évaluations

Émissions de carbone noir et consommation de carburant dans le transport maritime mondial, 2015

Publié le
2017
Télécharger

Ce rapport présente un inventaire mondial ascendant, basé sur les activités, des émissions de BC, de l'utilisation de carburant résiduel et du transport de carburant résiduel des navires commerciaux de la flotte mondiale pour l'année 2015. L'activité des navires est basée sur le système d'identification automatique (AIS) du satellite exactEarth. données couplées avec les données caractéristiques du navire d'IHS Fairplay. L'inventaire est agrégé géospatialement à une résolution de 1° x 1°. Les émissions mondiales d'autres polluants atmosphériques et climatiques et l'utilisation et le transport d'autres carburants (distillat et gaz naturel liquéfié [GNL]) sont également estimés pour l'année 2015. Les émissions comprennent les particules (PM), les oxydes de soufre (SOx), les oxydes d'azote (NOx), méthane (CH4), oxyde nitreux (N2O) et dioxyde de carbone (CO2).

De plus, le rapport analyse le potentiel de réduction du BC de quatre scénarios technologiques : faire passer tous les navires des carburants résiduels aux carburants distillés ; le passage de certains navires du combustible résiduel ou du distillat au GNL ; installation de systèmes d'épuration des gaz d'échappement sur les navires; et l'installation de filtres à particules diesel (DPF). Les impacts de six alternatives politiques sont discutés, y compris l'expansion ou l'établissement de plusieurs zones de contrôle des émissions (ECA), interdisant l'utilisation de carburant résiduel ; l'établissement d'une norme d'émissions de BC pour les navires ; inclure la Colombie-Britannique dans les stratégies mondiales de réduction des GES des navires ; la promotion de la casse des navires ; et la promotion de l'alimentation à quai. Le rapport se termine par une ambitieuse recommandation de politique de réduction du CN que les décideurs peuvent prendre en considération. Cela comprend la modernisation des navires de croisière avec des FAP ou des épurateurs ; l'établissement d'ECA dans les zones à forte circulation et sensibles ; accroître l'utilisation de l'alimentation à quai ; et réduire les risques de BC et de carburant résiduel dans l'Arctique.

Tags
Polluants (SLCPs)
Régions