Documents d'événement

Événement parallèle à la COP25 : Faire progresser l'action climatique dans l'agriculture et les systèmes alimentaires

Publié le
2019
Télécharger

Programme d'un événement parallèle officiel à la COP25 de la CCNUCC organisé par la Nouvelle-Zélande, la FAO, le CATIE et le CCAC.

Date : Mercredi 11 Décembre

Heure : 18.30-20.00, Salle 3, Hall 4

Description de l'évenement

Le changement climatique a déjà un impact direct et indirect sur la production alimentaire dans de nombreuses régions du monde, notamment sous la forme de pertes de récoltes et de la diminution des opportunités d'emploi. Ces impacts sont susceptibles de devenir de plus en plus graves d'ici 2030 et au-delà, mettant en danger la sécurité alimentaire mondiale et les moyens de subsistance de centaines de millions de personnes.

Le moment est venu d'agir et d'intensifier les efforts pour remodeler le secteur agricole de manière à soutenir les agriculteurs, à améliorer la productivité des exploitations, à renforcer la résilience et à réduire les émissions. En effet, les objectifs de l'Accord de Paris ne peuvent être atteints sans des changements transformateurs dans le secteur agricole. L'intégration d'actions plus ambitieuses, explicites et dirigées dans le secteur agricole dans les contributions renforcées déterminées au niveau national (CDN) peut jouer un rôle important dans la réalisation de cette transition nécessaire.

La première partie de l'événement comprendra le lancement d'un nouveau document produit par WRI, Oxfam et le Climate and Clean Air Coalition qui promeut une inclusion ambitieuse et dirigée de l'agriculture et des systèmes alimentaires dans les CDN améliorées. Le document vise à aider les pays à réfléchir au processus d'amélioration de leurs CDN pour inclure des actions renforcées dans le secteur agricole, y compris des engagements à court terme sur les polluants climatiques.

Le document souligne la nécessité d'une approche sur mesure de l'amélioration des CDN qui soit adaptée aux circonstances uniques d'un pays. Un large éventail d'actions est identifié qui peuvent bénéficier aux impératifs d'adaptation et d'atténuation dans le secteur agricole, si le bon environnement favorable est en place. Il propose des exemples pratiques de la manière dont ces actions peuvent être incluses dans une CDN améliorée.

La deuxième partie de l'événement consistera en un panel présidé par le CATIE (Centre de Recherche et d'Enseignement Supérieur en Agronomie Tropicale). Cette section comprendra un aperçu de la stratégie régionale (Amérique centrale) pour le développement d'une production animale à faibles émissions, développée en coordination avec les gouvernements locaux et visant à contribuer à la conformité de leurs CDN. L'événement comprendra des exemples de pays en développement montrant des efforts pour réaliser l'Accord de Paris et pour faire face aux défis du changement climatique en tenant compte d'autres initiatives soutenant le développement durable et l'éradication de la faim et de la pauvreté.

Plus précisément, le Honduras partagera sa proposition de NAMA "Transformer le secteur de l'élevage hondurien en une économie à faible émission de carbone", élaborée en coordination avec la société civile et de multiples alliances public-privé et visant à aider les éleveurs à passer à une production animale à faible émission de carbone tout en attirer une assistance technique et faciliter la transition vers une économie verte et inclusive. D'autre part, le Costa Rica présentera sa « Stratégie pour l'élevage à faibles émissions » qui est mise en œuvre par le biais d'un programme pilote de leur MAAN pour l'élevage et qui comprend de solides alliances avec l'industrie et le secteur privé.

Le Nigéria partagera les détails de son plan d'action national et la manière dont il sera mis en œuvre pour réduire les émissions et contribuer à une CDN améliorée. Le Vietnam partagera son expérience sur la mise à l'échelle de la production de riz à faibles émissions, y compris les options, l'adéquation et l'investissement.

Résultat souhaité de l'événement : Engager les pays, en utilisant les recommandations du document, en particulier pour soutenir le renforcement des CDN d'ici 2020.

Agenda

Introduction : Martial Bernoux, FAO (5 min)

SEGMENT 1 : Les CDN et l'agriculture – Gains pour les agriculteurs et gains pour l'environnement (20 min)

Mise à jour sur le CCAC Agriculture Initative, y compris la raison pour laquelle l'Ag Initiative choisit de se concentrer sur les CDN, Dan McDougall, CCAC Senior Fellow (15 min)

Lancement du document d'orientation 'NDC Enhancement: Opportunities in Agriculture', Katie Ross, WRI & Kristen Hite, Oxfam (15 min)

SEGMENT 2 : Panel – Expériences nationales sur les CDN et les NAMA (51 min)

Introduction au panel : Stratégie régionale pour une production animale à faibles émissions, Président Dr. Muhammad Ibrahim, CATIE (9 minutes)

Systèmes d'utilisation durable des terres pour contribuer aux engagements de la CDN de la Colombie, Dr. Augusto Castro, Alliance of Bioversity et CIAT-CCAFS (7 minutes)

Honduras : Transformer le secteur de l'élevage en une économie à faible émission de carbone, Roberto Aparicio, Directeur du Bureau national du changement climatique, Secrétariat des ressources naturelles et de l'environnement - MiAmbiente, Honduras (7 minutes)

Costa Rica : Stratégie pour l'élevage à faibles émissions, Mauricio Chacón Navarro, Coordinateur du Bureau de l'action pour le climat, Ministère de l'agriculture et de l'élevage [MAG], Costa Rica (7 min)

Nigeria : Coordination intra-gouvernementale pour la planification d'action nationale sur les polluants climatiques à courte durée de vie (SLCPs) dans le secteur agricole au Nigeria, Bala Bappa, National CCAC-Coordonnateur institutionnel SNAP pour l'agriculture, Nigeria (7 minutes)

Vietnam : Mise à l'échelle de la production de riz à faibles émissions au Vietnam : options, adéquation et investissement, Le Hoang Anh, Ministère de l'agriculture et du développement rural, Vietnam (7 minutes)

Nouvelle-Zélande : Facture zéro et approche à long terme pour lutter contre les émissions de l'agriculture, Lou Hunt, Ministère des industries primaires, Nouvelle-Zélande (à confirmer)

SEGMENT 3 : Questions-réponses et conclusion (14 minutes)