Rapports, études de cas et évaluations

Opportunités de transition vers une énergie domestique propre en République démocratique du Congo

Télécharger
RDC

En République démocratique du Congo, 95 % de l’énergie provient de la biomasse, fortement utilisée dans les zones rurales où vit 65 % de la population. Cela entraîne une grave pollution de l’air, provoquant des maladies et des décès prématurés. En 2016, l’OMS a signalé 61,000 XNUMX décès prématurés dus à la pollution de l’air domestique.

Pour résoudre ce problème, le gouvernement de la RDC s'est associé au CCAC pour mener une évaluation HEART à l'aide de la boîte à outils de solutions énergétiques domestiques propres (CHEST) de l'OMS. Cette évaluation fournit une analyse complète et des stratégies pour promouvoir une énergie domestique plus propre.

Tags