Rapports, études de cas et évaluations

Quantification et mesure des co-bénéfices climatiques, sanitaires et sexospécifiques des interventions de cuisson propre : examen des méthodologies

Publié le
2020
Télécharger

Ce rapport documente les conclusions de la première phase de l'examen des méthodologies de l'étude de terrain sur la quantification et la mesure des co-avantages climatiques, sanitaires et sexospécifiques des interventions de cuisson propre. L'objectif de cette étude est d'examiner les méthodologies existantes et l'expérience sur le terrain, puis de concevoir et de mener une étude sur le terrain pour quantifier et mesurer les trois co-bénéfices - carbone noir, santé et genre - d'intervention(s) de cuisson propre sélectionnée(s).

L'amélioration des conditions de cuisson dans le monde est l'un des principaux objectifs de l'objectif de développement durable (ODD) 7, qui vise à «assurer l'accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous». Cependant, par rapport aux autres cibles de l'ODD 7, peu de progrès ont été réalisés dans l'élargissement de l'accès aux technologies modernes de cuisson et de chauffage. Près de 3 milliards de personnes manquent encore de moyens modernes de cuisson et de chauffage.

Non seulement cela leur est préjudiciable, mais cela compromet la réalisation d'autres ODD (ESMAP 2019). Pour accroître l'accès à des solutions de cuisson et de chauffage efficaces et propres (ECCH) à grande échelle, environ 4.4 milliards de dollars américains sont nécessaires chaque année (Angelou et al. 2013). Des moyens innovants pour combler ce déficit d'investissement sont nécessaires si l'on veut atteindre l'ODD 7.

La Banque mondiale a largement utilisé le financement basé sur les résultats (FBR) dans le secteur de la santé et de l'impact climatique. Forte de cette expérience, la Banque mondiale s'efforce de soutenir des approches dans lesquelles des fonds axés sur l'impact pourraient être déployés pour payer les impacts vérifiés sur le climat, la santé et le genre des interventions de l'ECCH.

Si ces fonds pouvaient être débloqués, ils pourraient servir de moyen innovant pour : (i) attirer d'autres fonds qui ciblent les avantages du bien public pour le climat, la santé et le genre ; (ii) développer le marché de l'ECCH en catalysant l'investissement privé, l'innovation et la prise de risque ; et (iii), au fil du temps, intégrer des approches pour quantifier les avantages de l'ECCH dans les politiques nationales et les allocations budgétaires. Ce type d'approche RBF s'appuie sur les progrès récents dans le développement de méthodologies pour mesurer les avantages pour la santé, le genre et le climat élargi (carbone noir).

Partenaires liés